Florange

Florange, où flörschingen en Allemand, est une commune de la vallée de la Fensch, située aux environs de Serémange-Erzange et de Fameck. Florange était auparavant luxembourgeoise, puis allemande, et française actuellement.

 Les romains ont laissé des traces de leur occupation en -52, on peut encore apercevoir une route romaine reliant cette ville à Trêve, ou encore des ateliers de poterie. Tout l'aménagement de l'empire romain fût en quelque sorte rasé par les barbares lors de leurs invasions vers le Vème siècle. Au moyen-âge, sous le christianisme naît une période de prospérité, malgré que les successions du pouvoir, se font violemment sous l’Austrasie (nom du territoire de l'époque dont Metz était la capitale). Un château fort redoutable est construit à Florange au cours du XIIème siècle. La forteresse a dû faire face lors du VIIème siècle aux espagnols qui possédaient le Luxembourg, qui lui même possédait la Moselle (une partie).Le château fut pris. S'ensuivit une longue quête du pourvoir pendant plusieurs siècles entre plusieurs pays pour cette région de Metz qui en sortit très affaiblie.

Après la révolution française et la fin de la seigneurerie, Florange devient officiellement une commune et appartient à la vallée de la Fensch. Elle ne comptait que 700 habitants. Il y eut une période d'insécurité jusqu'au début du XXI ème siècle, ou l'on édifie des chemins de fer et ou l'on rend la vile moins insalubre. A cause de la guerre franco-prussienne (générée volontairement par l'allemand Bismarck), L'Allemagne annexe la vallée de la Fensch à son territoire. Durant cette époque et jusqu'a la fin de la Première Guerre Mondiale, on y construisit une école, une mairie, une nouvelle église, etc. on apporta l'électricité à Florange, ce qui permit la construction d'un tramway et d'une gare de triage. La ville redevient Française en 1918. La population de Florange double pendant "L'entre deux" (1918-1939), notamment grâce à l'édification d'une cité pour les ouvriers (dont le nombre augmente tout comme le nombre d'immigrés italiens) par De Wendel. La sidérurgie se développe à une vitesse fulgurante. Florange connait de nouveau une germanification de la population pendant la Seconde Guerre mondiale à cause de l'annexion à l'Allemagne en 1940. De nombreux habitants auront fui. La ville sera libérée en décembre 1944 mais elle aura beaucoup de mal à se développer à cause d'une perte considérable de bâtiments et d'hommes.

On reconstruisit de nouveaux bâtiments sidérurgiques (qui se sont modernisés) comme une cokerie ou des laminoirs et le nombre d'habitants étrangers augmenta une nouvelle fois. Aujourd’hui la ville contient 10 000 habitants (14 000 dans les années 60) et l'ancienne zone sidérurgique qui a dû fermer a été remplacée par une zone industrielle ou des entreprises diverses s'y installent.

La ville contenait 3 châteaux: Celui de Daspich, de Bétange et de  Florange. Ce dernier est tombé en ruine, les autres sont encore visibles. Il y a aussi 2 églises: l'église Sainte-Aghate et l'église Notre-Dame-De-L'Assomption d'Ebange. Code postal Lorraine 57190.

Article de HERMANT Samuel

Commentaires (1)

1. Petite couille 11/04/2013

Vos article ne sont pas temps detailles nous attendons plus de choses detailer merci Aurevoir

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site