Metz

Metz est une ville située au nord-est de la France. Cette ville détient une histoire qui a débutée il y a maintenant plus de trois mille ans.

La ville se situe en plein croisement des deux grands axes de circulation principaux de l'Europe.Metz est surplombée par le Mont St-Quentin qui culmine à 358 mètres.

Depuis longtemps, Metz se développe autour de 2 fleuves : la Moselle et la Seille qui grâce à elles joue un rôle économique déterminant.

SON HISTOIRE

 

Des chasseurs-ceuilleurs vivaient déjà à Montigny-lès-Metz (aux environs car ils étaient nomades) il y a 200 000 années avant J-C ! Un biface a été retrouvé dans cette ville proche de Metz. On retrouvaa aussi des tessons datant du IVème millénaire avant J-C,mais surtout des traces d'anciennes maisons et cabanes datant du I er siècle avant J-C, période qui marque officiellement l'occupation humaine et sédentaire de Metz.

A l'époque des Romains, la ville s'appelaitvodurum Mediomatricorum,qui vient du latin Divo <sacré> et Duro <marché, forum>. Auparavant(IIème siècle avant J-C environ),Metz était la capitale d'une tribu celtique des Médiomatriques, tribu qui fonctionne avec un système oligarchiqe, c'est à dire que c'est un groupe dominant de personnes (ici les riches)qui gouverne et s'occupe de la ville. Les Romains ont envahi La ville en -58 pour y fonder une cité administrative et militaire importante qui sera l'une des 60 capitales Gauloises du fait de sa position stratégique. 

Divodurum prospéra en paix pendant longtemps et sera la ville la plus importante de la civilisation gallo-romaine. Elle atteindra 20 000 habitants à son sommet, ce qui est considérable par rapport aux autres villes de l'époque. Des monuments seront créés, comme le plus grand amphithéâtre de Gaule vers le Ier siècle, ou encore des bâtiments au coût important, comme des thermes où des aqueducs. Les romains offraient en quelque sorte ces bâtiments pour garder la confiance et le bonheur des habitants et ainsi éviter des révoltes ou des guerres. Ils pourront même devenir citoyens après l'édit de Caracella en 212.

 

Mais la paix s'arrêta lors de l'invasion et la destruction de la ville par les Alamans à partir de 245, de grandes murailles protègeront ensuite la ville. Une basilique sera construite dans la ville, celle de Saint-Pierre aux Nonnains qui deviendra par la suite une église. La diffusion du christianisme s'accélèrera vers 280 et Clément, l'évêque de la ville, construit dans la fosse de l'amphithéâtre l'église Saint-Pierre-Aux-Arènes. Divodurum Mediomatricorum changera de nom vers le IV ème siècle pour Médiomatrix, puis Mettix et enfin Metz au Vème siècle. Durant ce siècle, la ville sera gravement ravagée par les Huns et les troupes d'Atilla. D'ailleurs, un miracle se produisit car seul l'oratoire dédié à Saint-Étienne (qui se situait à l'emplacement de la cathédrale de Metz )résistera aux attaques.

Metz deviendra la capitale de l'Austrasie, un royaume franc, du VI ème au VIII ème siècle. L'Église prendra une place importante dans la ville: de nombreux édifices religieux seront construits et le Pouvoir de l'Église sera de plus en plus fort. Mimas la ville se faisait tout de même régulièrement attaquer, de grands remparts la protégeaient. Metz est l'endroit ou commença la dynastie des Carolingiens par Pépin le Bref en 751. Charlemagne immunisera l'Église et l'évêque dans cette ville. Il instaurera aussi une école très réputée, ce qui est rare pour une ville à l'époque. L'école de chant grégorien était assez célèbre; on y faisait aussi du copiage de manuscrits avec de superbes ouvrages enluminés et ornés.

La ville a longtemps changé de territoire, passant de capitale de la francie médiane à ville de Lotharingie puis  à ville libre du Saint-Empire romain germanique. La bourgeoisie s'erichissera et fera de Metz une république oligarchique. Le XIIIème et XIVème siècle marqueront une nouvelle période de prospérité pour la ville qui devient de plus en plus riche (notamment grâce à la loi de la <Bulle d'Or>) et Metz développera rapidement l'imprimerie et la typographie. Mais durant cette période, 3 assiègements affaibliront tout de même la ville qu'on surnomme <Metz la riche>. Le XVème siècle stoppa l'apogée de Metz du fait de nombreuses épidémies comme la peste et les guerres interminables entre Ducs de Lorraine. En 1552, la ville sera assiégée par Charles Quint mais résistera glorieusement grâce à François De Guise. Elle deviendra une ville forte de l'Etat de France qui protègera le pays.

Article de HERMANT Samuel

La suite dans très bientôt !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site